Poster un commentaire

« Des inconscients » : Ils coulent dans un autre moule.

DSC01228Autodidacte en art, le niveau du français moyen parce que le révolté  à quitté l’école en classe CM2. Thia, comme il se fait appeler, prône une Afrique aux africains. Ce sérère  fier de ses origines, partage sa conviction.

Fenêtre ouverte sur un continent, le nom de son exposition, il en parle la poitrine bombée d’aise.

Mais l’Afrique est pauvre ?

L’Afrique n’est pas pauvre. C’est ce que les occidentaux essaient de nous faire croire. Le sol de la Guinée peut nourrir toute l’Europe. Le pétrole africain nourrit un pays qu’on appelle la Suisse.

On n’en disconvient pas que le continent possède énormément de richesses dans son sous sol. Le fer en Mauritanie,  le Nigeria avec son pétrole. Il y a toujours des problèmes d’exploitation qui se posent.

Tu vas en Guinée Équatoriale, le diamant le plus valeureux part  de là-bas pour le reste du monde

Comment pouvez vous affirmer que c’est le continent africain qui a permis aux État-Unis de se développer ? L’Amérique n’a-t-elle pas fait ce qu’il fallait pour y parvenir.

Exactement les américains l’ont fait. Mais moi je m’intéresse aux forces africaines qui étaient les bras sur lesquels comptait l’économie nord américaine pour partir du bon pied. Le Peuple Noir a fait des merveilles partout en Europe et aux Amériques.

Vous avez parlé des forces africaines qui ont contribué au développement de l’Amérique. Il y en a d’autres aujourd’hui plein nos villes africaines à grossir le rang des chômeurs. N’est ce pas le motif pour aller à l’aventure. Au seizième siècle l’esclavage ou peu après le colonialisme sont passés par là. Maintenant, où le bas blesse ?

Ce sont des jeunes que je qualifie d’inconscients.

Quand même si rester au pays ne donne aucune garantie de survie. Vous ne pensez pas que c’est mieux d’aller chercher ailleurs.

Nous avons des valeurs que ces jeunes ne connaissent pas. L’honneur la dignité et le sens des responsabilités qui poussent à rester à proximité des parents et des amis qui constituent notre monde. Avec peu de moyens et un bon entourage l’africain est sans soucis. L’envie d’être plus fort que tout le monde ne doit pas nous atteindre. On peut vivre de peu et être heureux. Je suis venu aujourd’hui avec ma fille mes deux nièces et leur amie.

A l’étranger les émigrés peuvent vivre la même expérience.

Ce n’est pas la même chose. La plupart d’entre eux se coupent de toutes leurs racines africaines. Ils coulent dans un autre moule en pratiquant ce qu’ils pouvaient réussir ici pour le bénéfice de leur continent.

Ces jeunes ne savent pas qu’avec leur africanité il aurait pu être bénéfiques au reste du monde mieux que de copier le model appauvrissant de l’autre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :