Poster un commentaire

Sommet de la francophonie : 2700 dictionnaires offerts aux étudiants de l’Ucad

A l’occasion du XIème sommet de la Francophonie, les étudiants de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) ont reçu 2700 dictionnaires.

Dans le cadre des activités du XIème de la Francophonie, le Fondation de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) a remis, hier, 2700 dictionnaires aux étudiants. « Quand j’étais directrice de la Bibliothèque universitaire, je me suis rendu compte que les étudiants, malgré les dictionnaires en ligne qui étaient mis à leur disposition, continuaient à nous réclamer des dictionnaires écrits sur papier. Un jour, j’ai reçu la lettre d’un étudiant qui me demandait de lui acheter un dictionnaire parce qu’il en avait besoin. Et qu’il ne pouvait pas, à chaque fois, venir à la Bibliothèque centrale, en cas de besoin. Cette demande m’avait intriguée. Je me suis interrogée sur le nombre d’étudiants qui étaient dans la même situation que lui », a déclaré Mariétou Diongue administratrice de la Fondation-Ucad.

« Quand le sommet de la Francophonie s’est approché, je me suis dit que j’avais l’opportunité d’offrir aux étudiants des dictionnaires. J’ai  envoyé des courriers un peu partout pour demander que mon souhait soit inclus dans les activités du XIème’ sommet. Malheureusement, tous mes courriers sont restés sans réponses. Au mois de septembre, je suis allé à Paris et je me suis rendu à au siège de l’Organisation de la Francophonie (Oif). Des démarches ont été entreprises auprès des autorités de l’organisation. C’est ainsi que l’Oif a financé le projet », a-t-elle noté.

« On a du limiter les demandes d’obtention de dictionnaires parce que beaucoup d’étudiants se sont inscrits.     Nous étions prêts à donner les dictionnaires gratuitement. C’est pour créer un système de sélection qu’on a demandé aux étudiants de donner la somme de 2 mille francs Cfa.  Des dictionnaires seront offerts gratuitement aux étudiants vivant avec un handicap » a-t-elle dit.

Avant la remise des dictionnaires aux étudiants, le Recteur de l’Ucad, Ibrahima Thioub, s’est adressé aux étudiants. « Pour ce qui est du français, le constat est que le niveau des étudiants est souvent moyen. Ce qui peut augmenter parfois les taux d’échecs. Renforcer les compétences linguistiques des étudiants, c’est leur permettre de mieux s’outiller pour comprendre et évaluer les cours qui leur ont dispensé. Il s’agit aussi de parvenir à rendre les étudiants plus aptes à s’exprimer et  à construire des projets. Et, au final, contribuer à augmenter leurs chances de réussite. La maitrise de la langue française augmente les chances pour passer avec succès les entretiens d’ambauche et l’insertion dans la vie professionnelle », a-t-il mentionné.

Il a invité les étudiants à s’inspirer de ces mots de Cheikh Anta  Diop : « Il faut s’armer de sciences jusqu’aux dents ». El Hadji Fallilou Fall

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :